26 février 2012

American cookies ?

Edito du 21/03/2012 :

Étant donné qu'en ce moment,  le dimanche c'est FORCEMENT cookies, j'ai eu le temps de refaire la recette, de rater (un peu hein, faut pas pousser, on est Top Chef ou on l'est pas. Bon ben moi ... pas) la recette, mais aussi d'améliorer la recette, j'ai fait quelques modifs, notamment au niveau de la farine, et j'ai rajouté un peu de poudre de coco ... Slurp, si tu vois ce que je veux dire :) 


... Le week-end, le régime c'est relâche. Sinon, pour la gourmande que je suis, c'est juste pas possible.

Et le dimanche, j'adoooore faire de la pâtisserie, des cochonneries à grignoter pour le goûter. J'avoue, ça faisait un bail que j'avais abandonné cette habitude, oui parce qu'on a dit relâche, mais faut pas trop se lâcher quand même.

Cependant, l'envie de cookies me tenaillant depuis plusieurs jours ... je me suis laissée tenter.

J'ai donc cuisiné avec Choupinette, qui a appris à casser les œufs à l'école et qui se débrouille à peu près aussi bien que sa mère (même pas un seul bout de coquille dans le saladier !)
Pour 12 à 15 gros cookies, il nous a fallu :
  • 200g de farine
  • 30g de noix de coco râpée ou de poudre d'amandes
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 gros oeuf
  • 90g de beurre salé
  • 1cc de miel
  • 50g de sucre blanc
  • 50g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100g de garniture (ou plus, petit gourmand, mais après, y a plus vraiment de place pour la pâte ...) : là nous avons mis des big chunks de chocolat noir et pralinoise, et des noix de pécan grossièrement concassées ... miam !
Préchauffage du four, comme d'hab ... à 200°C.

Dans un saladier, fais fondre ton beurre au micro-ondes. Ajoute ensuite ton œuf, ton miel, et fouette moi tout ça. Choupinette a fouetté, mais, sur mes bons conseils, pas trop énergiquement, histoire de ne pas repeindre les murs avec du beurre salé.

Ajoute ensuite les sucres, touille, puis farine et levure, re-touille, puis garniture de ton choix, et pétris. Choupinette étant une chochotte, elle a pétri, fait une grimace de dégoût et a filé se laver les paluches (et pourtant, un gommage des mains au sucre et au chocolat ... Y en a qui payent pour ça !) Ceci dit, avant, elle s'est enfilé du chocolat, des noix, de la pralinoise ... ("pour goûter Maman !" Mouais, c'est ça ...)

Tu obtiens une pâte assez moelleuse, un peu friable, pleine de pépites, de noix ... Et ce délicat parfum ... Résiste à l'envie de manger la pâte crue et jette-toi plutôt sur un bon vieux pot de "Cookie Dough Chip" de chez notre (calorique) ami Ha*gen Da*s ...

Tu peux la mettre un peu au frais, mais si tu n'aimes pas attendre (comme moi donc), fais tout de suite, avec une cuillère à soupe par exemple, des tas plus ou moins balèzes, selon ton envie. Moi, grosse envie, dons big cookies :)) Aplatis-les un peu, ce que je n'ai pas fait. Du coup, cookies VRAIMENT balèzes ...


Enfourne pour 9 à 15 minutes selon la grosseur de tes cookies (pour ceux-ci, 15 minutes, mais pour ceux que j'ai moulé à la cuillère à soupe, plus aplatis, 9 minutes). Tes narines s'emplissent de la délicate odeur qui s'échappe du four ... Tu résistes ... 15 minutes c'est long ... La prochaine fois tu les feras plus petits !!!

Bipbipbipbip !!!! Oui, mais il faut laisser refroidir maintenant ... Mais trop hein : quand ils sont juste tièdes, le chocolat encore fondant, croustillants dessus, moelleux dedans ... Allez va, arrête de baver, et file en cuisine !!!




2 commentaires :

  1. Bon si j ai droit à un échantillon, j adhéré... Mince, trop tard, j ai déjà adhéré :p

    RépondreSupprimer

Vous en pensez quoi ?