19 janvier 2013

(Je ne suis pas un) Cordon-Bleu maison

J’aime mes mercredis à la maison. Enfin, j’aime mes mercredis après-midi à la maison. Enfin, j’aime le mercredi de 13h30 à 15h30, en fait, tu sais, temps béni de la sieste de mes gentils rejetons.

Parlons de mon mercredi. Comme je suis une veinarde dotée de fausses naines, je suis obligée d’aller les réveiller vers 9h. Dur. Vient ensuite le petit dèj’ de l’enfant qui VEUT une « tartine de Nutella Maman sinon je crie FOOOORT », de l’autre qui VEUT son bibi chaud mais qui ne VEUT PAS attendre qu’il chauffe.

Puis le moment merveilleux de l’habillage de l’enfant : au choix, celle qui VEUT choisir ses vêtements mais n’a, reconnaissons-le, aucune velléité à remplacer Christina Cordula (jupe rose + veste de jogging marine + collants verts ma chériiiiie), ou la crevette qui fait sa gym du matin à coups de talon bien placés dans l’estomac de son sparring partner (moi, donc).

Vient après le temps des jeux, des rires, des peignées entre sœurettes et des morsures intempestives de la petite, morfale, qui n’a visiblement pas ASSEZ déjeuné.

C’est là qu’il faut agir. Durant les 15 minutes (secondes ?) de rires entre les cris, et surtout, SURTOUT, avant l’heure fatidique à laquelle mes filles commencent à avoir la dalle, et deviennent (encore plus) fiantes.

Ce mercredi, j’ai donc décidé de les caler avec un truc imparable : le cordon-bleu maison. C’est plein de bonne viande (mes filles, dignes descendantes de leurs parents, sont des viandardes), de jambon (« A cro cro bon é chambon Maman »), de fromage qui dégouline, et de panure croustillante et dorée. Vise un peu :


Et il n’y a là rien de comparable à son homonyme à viande prémâchée de chez Père Grassouillet, crois-moi.

Ce n’est pas tout à fait diététique. Mais on s’en fout, c’est mercredi. Et mercredi (voire vendredi), tout est permis.

LES INGRÉDIENTS pour 4 cordons bleus :

  • 4 escalopes de dinde extra-fines
  • 2 tranches de jambon
  • 4 tranches de fromage à croque monsieur (ou d’emmental si tu aimes les fils)
  • 2 œufs
  • De la farine
  • Un mélange moitié chapelure, moitié parmesan pour la panure (environ 4 cs bombées de chaque)
  • Sel, poivre
  • Huile + beurre pour la poêle

LA PRÉPARATION :

Prépare dans un premier temps 3 assiettes creuses : un première avec la farine, une seconde avec les œufs battus, une dernière avec le mélange chapelure / parmesan.

Sale et poivre tes escalopes d’un côté, et retourne-les.

Idéalement, il faudrait que tes escalopes aient une forme à peu près régulière, ovale, car une fois garnies, tu vas devoir les replier en deux, comme un sandwich. Alors si tu ne veux pas que le fromage se barre … tu peux jouer un peu du couteau.

Garnis les escalopes dans toute leur longueur : ½ tranche de jambon, et un tranche de fromage. Replie les escalopes en deux.



Il faut maintenant habiller ces demoiselles de panure, en les maintenant fermement … fermées (rapport au fromage, qui va immanquablement tenter de se faire la malle). Trempe-les successivement dans : l’œuf, puis la farine, puis re-l’œuf, puis la chapelure parmesane.

Ça doit donner ça :



Ne reste que la cuisson : dans une poêle, avec un mélange beurre + huile (pour ne pas que le beurre brûle, c’est beurk et cancérigène), en quantité certaine, car les cordons-bleus ont tendance à boire beaucoup (hips).

Fais dorer à feu moyen quelques minutes de chaque côté, puis prolonge la cuisson à feu doux 10 à 15 minutes, en couvrant.





Voilà de quoi rassasier les monstres, et limiter les accès de cannibalisme.

Bon appétit !
 
Imprimer cette recette !

11 commentaires :

  1. Ça fait drôlement envie. Ça doit être merveilleux avec de la raclette à la place du fromage à croque monsieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ! Et je suis sûre que Sabine y mettrait du Maroilles :)
      Même avec de fines lamelles de Comté ... Mioume ! Je teste la prochaine fois !

      Supprimer
  2. Faits maison, c'est vraiment le top ces cordons bleus...

    RépondreSupprimer
  3. purée, j'en salive... j'en ferai mercredimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est chouette aussi, le mercredimanche :)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. mais pas avce du Maroilles, avec du comté ! ;)

      Supprimer
    2. Sérieux ? Mais tu sais que grâce à toi, le Maroilles fait désormais partie de notre plateau de fromages !

      Supprimer
  5. Je salive d'avance merci, je vais les tester la semaine prochaine !

    RépondreSupprimer

Vous en pensez quoi ?