13 novembre 2013

Ca va s'arranger ... (avec du rhum dedans)

Attention : cet article est interdit aux moins de 18 ans.

Car il paraît que l'alcool n'est pas bon pour les moins de 18 ans, voire même interdit.

A 18 ans et 1 jour, en théorie donc, tu peux te prendre la murge de ta vie, vomir tes tripes sur le tapis en laine de lama doré à trois pattes tufté main de tes parents, tu peux émerger au petit matin, vers 13h quoi, sur ce même tapis avec une haleine de fennec frelaté et articuler un pénible "merde, mais t'es qui toi ?" à la personne qui gît là, nue comme un ver(re ?), et dont les yeux disent merde, aussi, mais l'un à l'autre plutôt qu'à toi.

Mais avant ça, point d'alcool, petit fou. (Et après ça non plus, probablement.)

Bon. Jeune presque-mais-pas-encore adulte, passe donc ton chemin. Quant à toi, vieil ex-adolescent boutonneux ou pas, d'ailleurs, tu peux rester. Je te rappelle néanmoins que (en théorie) boire de l'alcool c'est mal, que (en vrai) l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, et que (bien sûr) tout est question de modération.

Tu sais quoi ? Le rhum, ça ne fait pas que parfumer la pâte à crêpes. Ça sert de base à une foultitude de cocktails bien sympathiques, et ça peut aussi s'arranger, se parfumer avec des épices pour se déguster tout seul (ou accompagné, c'est mieux).

Je tiens cette recette de mon papa, qui n'a rien d'un gars des îles, étant plutôt du type ardéchois, avec une légère touche provençale et quelques gouttes de haut-Alpin dedans. Mais bref, un soir de beuverie repas en famille où je me plaignais d'avoir soif, il m'a dit : "t'inquiète pas ma fille, ça peut s'arranger". C'est qu'il est drôle, mon papa. Et une bouteille de rhum plus tard, crois-moi, il est encore plus marrant.

Je ne lui ai pas demandé la recette le soir-même, ou du moins je ne m'en souviens pas, ni de lui avoir demandé, ni même de la recette. Enfin, maintenant si, je m'en souviens, de la recette. Profitons-en, ça ne va peut-être pas durer. Je vais l'écrire, ce sera plus sûr.

Pour une bouteille de 70cl de rhum arrangé à la Spipile and Co ...

LES INGRÉDIENTS :
  • 2/3 de rhum agricole blanc (à 50°C) soit 47 cl
  • 1/3 de sirop de sucre de canne soit 23 cl
  • 2 bâtons de cannelle
  • 1 gousse de vanille
  • une quinzaine de grains de café



LA PRÉPARATION :  

Pas bien compliquée, puisqu'il suffit de mettre tous les ingrédients dans une bouteille, de fermer, et de ... patienter. Il faut penser à l'agiter de temps à autres, c'est tout ... Au bout de 3 mois au minimum, le nectar est prêt.

Ma préparation a "infusé" 5 mois, et c'est un régal. Le rhum est ultra parfumé, et il a pris une magnifique couleur ambrée, c'est merveilleux.

A la tienne ! (et avec modération, tout ça.)






Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous en pensez quoi ?