16 mars 2014

Un spritz avec votre café ?

Reprenons les bonnes habitudes et les rênes de ce blog. Le dimanche, c'est goûter. Et les cookies, c'est soooo 2013 (non, je plaisante, mais j'avais envie de changer. De tête aussi, d'ailleurs.)

J'adore les Sprits de notre ami Delacre. Au chocolat au lait, particulièrement. Ils sont sablés, fondants, croustillants : le tiercé gagnant. Mais voilà. On est dimanche, l'épicerie du coin est fermée. Et bon, accessoirement, je me débrouille pas trop mal aux fourneaux. Alors la toile est mon amie, j'y dégote une recette qui me semble visuellement correspondre à mes attentes, (j'éponge mon clavier), et telle une super-héroïne, je fais 4 tours sur moi-même, (je tombe, légèrement nauséeuse ... mais purée, comment fait cette saleté de Wonderwoman ???) et hop, magie, mon tablier rouge ultra-moulant remplace mon jean (non moins ultra-moulant). Je peux aller fièrement accomplir ma mission. Et arrêter de rêver ? Non, ça, non.

LES INGREDIENTS (pour 45 biscuits environ) :

250g de beurre demi-sel 
120g de sucre glace 
1 sachet de sucre vanillé 
375g de farine 
2,5 blancs d'œuf 
1 zeste de citron

LA PREPARATION :

En fait, pas besoin de super-pouvoirs. Même si bon, je viens de regarder The Avengers et que je ne serais pas contre intégrer l'équipe (graouuu Robert Downey Jr ... N'est ce pas Cranemou ?)

On préchauffe le four à 180°C.

Au robot (je viens d'écrire "au robert". Houu le lapsus) ou à la main, on mélange le beurre mou, le sucre glace, le sucre vanillé et le zeste, jusqu'à obtenir un mélange crémeux.

On ajoute les blancs d'œuf, puis la farine et on mélange jusqu'à obtenir une pâte très souple.

On fourre tout ça dans une poche à douille, et sur la plaque recouverte de papier sulfurisé, on forme ses petits serpentins, comme cela.



On enfourne, pour 15 minutes.

De jolis spritz, dorés, croustillants ... Et à la hauteur de Mr Delacre.

Pour les gourmands, on peut ensuite recouvrir la moitié inférieure de chocolat fondu, au lait ou noir, au pinceau.

Un café, un spritz. J'ôte mon super-tablier. Je fonds. Vous fondez avec moi ?





3 commentaires :

  1. Super recette, j'ai testé ce WE et je m'en délècte encore ce matin :)
    Une question... je n'ai pas réussi à faire 2 vagues 1/2 avec ma poche à douille, la pâte passait difficilement (je n'ai réussi qu'à faire des U, c'est aussi bon mais moins joli). Est-ce qu'il y a un truc pour utiliser la poche à douille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça demande quelques muscles ;) Peut-être peux-tu détendre la pâte avec un peu de lait, il faut qu'elle soit souple sans être trop liquide. En tous cas, moi, à la fin, j'avais mal aux bras !!!

      Supprimer
    2. Haha, alors ça me rassure, moi aussi j'avais bien mal aux bras. Mais le jeu en vaut la chandelle :D

      Supprimer

Vous en pensez quoi ?