11 mai 2014

Brioche aux pépites de chocolat

En ce moment, je publie peu. Oui, mais c'est parce que je cuisine beaucoup. Et tapoter mon clavier les doigts plein de chocolat, c'est pas propre. Voilà.

Ceci étant, rassurez-vous, j'ai testé un tas de supers recettes que je vais partager avec vous. Faut juste pas être pressé ... Mais vous ne l'êtes pas, n'est-ce pas ? (comment ça, si ?)

Bon. Les cookies, c'est soooo 2013. Non, en fait, pas du tout, mais j'avais envie de changement. Ça va avec les cheveux, comprenne qui pourra. Du coup, je boulange, je fais de la brioche. Non, pas cette brioche-là, pas de celle qui fait aussi bouée à la piscine. Plutôt celle qui se mange, qui est dorée à souhait, filante, moelleuse et délicatement parfumée ... Celle-là :


J'ai expérimenté (avec quelques retouches, comme à mon habitude) la pâte à brioche du blog La Cuisine de Malou, qui est elle aussi pourvue d'un Thermomix. Mais la recette peut être réalisée avec tout type de robot, voire tout type de mimines.

Expérience réussie ! Le seul bémol est que la conservation de la brioche est de courte durée. Pas grave, parce qu'elle est vite engloutie (surtout tiède à la sortie du four ... Oh bon Dieu, j'en bave encore) et que s'il en reste, cela permet de faire de la brioche perdue pour le goûter suivant !

Allez, on est partis.

LES INGRÉDIENTS : (Pour 12 briochettes et une tresse)
  • 600g de farine
  • 1 cube de levure de boulanger fraîche (ou 8g de levure de boulanger sèche, soit le tiers du poids de la levure fraîche)
  • 300g de lait
  • 100g de beurre
  • 100g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 oeuf
  • 1 zeste d'orange
  • 1 bouchon de rhum
  • 125g de pépites de chocolat
 Tous les ingrédients doivent être à température ambiante, afin de faciliter la bonne pousse de la pâte.

LA PRÉPARATION :

Au Thermomix : On émiette la levure dans le bol, on ajoute le lait et on programme pour 2 minutes, à 37°C, vitesse 2. A la sonnerie, on mixe 4 secondes à vitesse 4. Ça mousse, c'est joli.

On ajoute dans le bol farine, beurre mou, sucres et œuf, on râpe le zeste et on ajoute le rhum. On met en position épi pour 4 minutes. La pâte doit se décoller des bords. 

Et on laisse lever la pâte, dans le bol fermé, jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume (en gros, qu'elle remplisse le bol en intégralité). Pour moi, il a fallu compter quasiment 1h.

A la main, il suffit de faire tiédir le lait, et de l'ajouter à la levure. On patiente, on fouette pour faire mousser, on ajoute les autres ingrédients et on pétrit, je dirais 10 minutes environ. On met la pâte dans un saladier, on couvre d'un linge humide, et on laisse doubler de volume dans une pièce à l'abri des courants d'air (ou dans le four froid et éteint).

La pâte a levé une première fois, parfait ! On ajoute les pépites, on la pétrit de nouveau pour mélanger et la dégazer, et on la met en forme. En forme de quoi ? En forme de ce que vous voulez. Moi, j'ai utilisé des moules à muffins pour faire des briochettes (une douzaine), une boule de pâte dans chaque empreinte. Avec la pâte restante (parce qu'il en restait, la recette est généreuse !), j'ai fait une tresse : on fait trois boudins de pâte, on pince le haut pour les solidariser, on tresse bien serré, et on pince l'autre extrémité pour fermer la tresse.

Il faut ensuite faire lever les briochettes et la tresse une seconde fois. Moi je suis une pressée. Je les place donc sur la plaque à pâtisserie et hop, au four, en mode étuve si votre four en est pourvu, à 40°C, pendant 30 minutes. Les brioches ont doublé de volume.

On les ressort du four que l'on fait préchauffer à 170°C. Pendant le préchauffage, on les dore avec un mélange composé d'1 jaune d’œuf et 1 cs de lait. J'ai ajouté du sucre en grains, c'est joli et ça craque sous la dent ...

On enfourne : 20 minutes pour les briochettes, 30 minutes pour la tresse.

On attend que ça refroidisse (un peu), et on ouvre ses briochettes avec les doigts. La mie est chaude, moelleuse, parfaite. On se met du chocolat plein les doigts, on picore les grains de sucre ... Enjoy !





6 commentaires :

  1. J'en mangerais bien pour mon petit déj de demain !
    http://mathildeetgourmandises.com/

    RépondreSupprimer
  2. Hier en fin d'après midi j'ai lu ton billet, et j'ai fait une pâte directement. Et puis l'heure du rush est arrivée, alors elle a levé toute seule une première fois. Après le rush, j'ai fait la 2ème étape. Et ce matin, j'ai mis mon réveil 1/4 d'heure plus tôt. J'ai fait cuire les 12 + la tressée. J'ai réveillé les enfants en disant: "tu sens, tu sens?" ils ont bondi, ils se sont régalés. Ce soir il n'en reste plus. C'est la première fois que ça se passe chez moi comme dans une recette pour faire de la brioche. Merciiiiiiiiiii

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoooo ça me fait plaisir !!! Je suis contente que ça vous ait plu :) Et c'est vrai, à te lire je me croirais dans une pub pour Ricoré ! Magie de la brioche sortie du four ... Bises

      Supprimer
  3. Elle est au four et sera prête pour le goûter!!

    RépondreSupprimer

Vous en pensez quoi ?