22 mai 2014

Brioche fleur au Nutella

Cécile, ma chère, celle-ci est pour toi (et tes ado-rables). On dira que c'est un peu ton cadeau d'anniversaire, et que si j'avais pu te l'envoyer par la Poste, je l'aurais fait. En attendant, remonte tes manches, et montons la #teambrioche !

Bon, je viens de vous vanter les mérites de ma merveilleuse Brioche Butchy, et vous allez croire que je lui fais déjà une infidélité. Mais point du tout, puisqu'elle me sert de base pour une jolie brioche en forme de fleur, garnie, je vous le donne en mille, de Nutella. Ou de ce que vous voulez, d'ailleurs. Parce que oui, les gens qui n'aiment pas le (la) Nutella, ça existe. Moi, j'ai ma recette maison. Mais on peut aussi y mettre du Salidou. Tiens, à ce propos, ma recette de crème de caramel au beurre salé maison est chez les copines de Wonderful Breizh (et je suis hyper fière).

Revenons à notre brioche. La voici : 




Ça vous tente ?  Alors on est partis.

LES INGRÉDIENTS (pour une brioche d'environ 1kg) :

  • 500g de farine
  • 20g de levure de boulanger fraîche (soit 7g de sèche)
  • 20cl (soit 200g) de crème fraîche épaisse entière
  • 100g de sucre
  • 2 oeufs
  • 8 cl de lait
  • 1 cuillère à café de sel 
  • Du Nutella (en généreuse quantité) 

LA PRÉPARATION :

On commence par préparer la pâte à brioche, comme pour la brioche Butchy

(Je recopie, mode flemmarde ON)

Dans le robot (Thermomix pour moi, mais un robot pâtissier avec crochet c'est encore mieux), on émiette la levure fraîche. On y ajoute, dans l'ordre, farine, œufs, lait, sucre, crème et enfin sel.

On laisse le robot pétrir pour 4 à 5 minutes (position épi pour le TM), et on met la pâte dans un saladier, pour la laisser pousser. On recouvre ledit saladier d'un torchon humide, et on le place dans un endroit à l'abri des courants d'air (si on n'est pas pressé), ou dans le four à 40°C (si on est pressé). Le temps pour la pâte de doubler de volume.

Et c'est là que tout change.

On dégaze la pâte (pschiiiittt, tout ça) et on la divise en 4 pâtons de poids égal (soit environ 250g).

On forme 4 belles boules, qu'on étale comme une pâte à tarte, un peu plus grand que la taille du moule que l'on va utiliser pour la cuisson (genre cercle, moule amovible, ou juste plaque à pizza ronde).

On tartine le premier fond de pâte d'une belle couche de Nutella (légèrement fondu pour faciliter l'opération). ON recouvre avec le deuxième disque de pâte, on re-tartine, on recouvre, re-tartine et on ferme avec le dernier disque.

On découpe les bords pour faire un beau rond bien ... rond et souder les bords. On transvase le tout sur le support de cuisson.

Attention, ça devient technique. Et comme je n'ai pas fait de photo, tu vas pouvoir te viser un peu mes talents dans l'utilisation de Paintshop Pro. On ne peut pas être bonne en tout, que veux-tu.

En résumé : il faut marquer le centre de la brioche avec un verre, puis la découper jusqu'à la marque du verre, en 12 ou 16 parts égales.


Oui, c'est moche.
Et ça se corse (parce que je n'ai toujours pas de photos). Bien. On attrape délicatement deux portions de brioche qui se trouvent côte à côte, une dans chaque main, et on les tord dans des directions opposées pour leur faire faire 2 tours sur elles-mêmes. 

Une fois que toutes les portions sont vrillées, on laisse la brioche lever, au moins 2h. Ou mieux, et c'est ce que j'ai fait, toute la nuit au frigo. Mais pas de levée rapide au four, le Nutella fondrait et coulerait de partout

Ne reste qu'à faire cuire : 30 minutes à 150°c, après préchauffage. Inutile de dorer, la brioche va prendre une belle couleur ambrée ...

Quant à moi, je vous laisse, je vais goûter ...






Source : blog "C'est ma fournée"

10 commentaires :

  1. rhoooooo merci ma belle, je vais la tenter salidou, je pense que ça sera une tuerie:)

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Merci ! J'ai encore du chocolat plein les doigts :)

      Supprimer
  3. Elle est magnifique cette brioche, je craque totalement =) bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, moi c'est ton blog qui me fait craquer :)

      Supprimer
  4. Merci pour cette recette, aussitôt testée !
    Vu la vitesse à laquelle elle file, on peut dire qu'elle ne restera sans doute pas une de ces recettes qu'on ne fait qu'une fois et qu'on oublie.

    RépondreSupprimer

Vous en pensez quoi ?