19 octobre 2014

Les goûters du dimanche : muffins pomme - salidou

Attention, minute nostalgie : je suis en manque de Bretagne. Nous avons découvert cette région cet été, sur ma (très légère) insistance, parce qu'avant même de fouler son sol, je savais que j'en tomberais amoureuse. La Bretagne et moi, on se ressemble. Question de caractère, sûrement. J'ai donc embarqué ma petite famille dans cette rencontre avec mon double, et je crois que nous avons passé les meilleures vacances de notre vie.

Nous sommes rentrés depuis 2 mois, et je trépigne déjà comme une gamine en disant que "c'est loooooong, dis, c'est quand qu'on y retourne ???". Alors à défaut de pouvoir faire quand ça me chante les 800 kilomètres qui me sépare de ma patrie de cœur, je la fais venir à moi, un peu. Mes proches, leurs oreilles et leurs estomacs m'en remercient.

De Bretagne, outre une foultitude de souvenirs merveilleux, j'ai rapporté du Salidou, cette crème de caramel au beurre salé qui fait une sérieuse concurrence (c'est dire), à la Nutella dans mon cœur et sur mes tartines. Pour me mettre dans l'ambiance avant de partir, j'avais même fait mon Salidou maison : vous pouvez aller zieuter ma recette du côté de Wonderful Breizh (minute fierté hiiii).

Combiné aux délicieuses pommes de mes beaux-parents, il m'a donné envie de me lancer dans la préparation de muffins ... terriblement bons. Vous pouvez y aller les yeux fermés, je crois que je ne vais pas m'arrêter de baver pendant 3 jours.


NDLR : oui, je suis bien au régime. Mais le samedi soir, et le dimanche de 16h à 21h, c'est joker. Sinon, je suis bonne pour l'enfermement et je risque de lécher le visage de Cyril Lignac en regardant "Le Meilleur Pâtissier". Ou pire, ce blog se mettrait à proposer des recettes à base de tofu, de quinoa, de stevia et de fromage blanc 0% ... Putain, j'en ai des frissons.


LES INGRÉDIENTS (pour 15 muffins) :
  • 280G de farine
  • 1 oeuf
  • 160g de sucre
  • 25g de vergeoise
  • 180g de lait demi-écrémé
  • 100g d'huile (j'ai complété 80g d'huile de tournesol avec 20g d'huile de noisettes)
  • 1.5 cc de levure chimique
  • 1 pomme coupée en petits dés (acidulée et farineuse de préférence, genre Starking)
  • 8 cc de Salidou environ

EN CUISINE !

Je me suis inspirée de la recette de base de La Cuisine de Bernard. Ce blog est un supplice si vous êtes au régime, sachez-le (mais si vous lisez ce billet, sauf à avoir une vague tendance masochiste, vous ne l'êtes pas).

Non, vous ne l'êtes pas.
On préchauffe le four à 200°C.

J'ai suivi les conseils de Bernard et fait fi de tous mes principes en matière de muffins : pour moi, on mélangeait les ingrédients secs d'un côté, les ingrédients humides de l'autre, on amalgamait vite fait le tout. Il fallait donc 2 récipients. Or je vous rappelle que 1/ je n'ai pas de lave-vaisselle et que 2/ je suis une feignasse de la pire espèce (di coun ... bref.). Bernard propose de faire encore plus simple: parfait.

On mélange donc sans un seul et unique récipient (ou dans son robot, summum de la feignassitude) les ingrédients suivants : farine, oeuf, sucre, vergeoise, lait et huile. On touille pour ôter les éventuels grumeaux. On obtient une pâte lisse, à laquelle on incorpore ensuite la levure.


On ajoute les dés de pomme, on mélange, et on remplit aux 4/5 des moules à muffins garnis de jolies caissettes en papier. On ajoute ensuite sur le dessus 1/2 cc de Salidou : sa texture un peu épaisse (voire chewing-gum pour mon Salidou maison) permet de faire une petite boule et de l'enfoncer légèrement dans la pâte.


On enfourne pour 20 minutes environ : les muffins doivent prendre une belle couleur dorée.

Le caramel fait croustiller le dessus du muffin, et à l'intérieur, il coule un peu. Les dés de pommes sont fondants, acidulés ... Un merveilleux goûter plein de souvenirs. Vivement l'année prochaine !







2 commentaires :

Vous en pensez quoi ?